top of page

La marche, une activité physique idéale.

7 randonneurs de dos regardant un lac.

En tant que diététicien et coach sportif, j’incite mes patients et mes sportifs à être le plus actif possible dans leur quotidien. Depuis 7 ans, mon rôle est de trouver le moyen le plus adapté (en fonction des profils) de modifier les habitudes sportives et alimentaires de chacun. 


L’accompagnement durant ce processus prend du temps, et nécessite de se dépasser, en réalisant des choses dont on ne pensait pas être capable. Ce dépassement est différent en fonction de chacun.


Parfois, nous n’imaginons pas à quel point, le simple fait de se mouvoir peut-être un combat pour certains. 

C’est en intervenant auprès de patients étant atteints de cancers que j’ai pris conscience de l’importance vitale de pratiquer une activité physique au quotidien. Je n’avais jamais pris la pleine mesure de l’impact que cela pouvait avoir sur le processus de guérison et sur la prévention d’une éventuelle rechute, avant de travailler en oncologie. 


Bien manger, bouger ne sont pas de simples recommandations, mais une nécessité

La marche se révèle alors être une activité physique de choix. Non traumatisante, adaptée à tout un chacun, permettant de nous déplacer au quotidien, elle s’impose comme une évidence lorsque l’on demande aux personnes de bouger au quotidien tout en veillant à ne pas se blesser.


Le caractère spirituel de la marche en fait une activité unique en son genre. Nous marchons non pas pour atteindre un sommet le plus vite possible, mais pour se retrouver, s’échapper temporairement de notre quotidien dans lequel nous étouffons. 



Marcheur contemplant l'immensité du paysage

La marche, le bivouac appellent donc à l'introspection et l'humilité. Ces activités nous connectent avec notre environnement et à nous même. En traversant et en dormant dans des endroits parfois magnifiques, en mettant une heure pour réaliser trois ou quatre kilomètres, en étant obligé d'organiser nos journées et nos nuits en fonction du temps, elle nous rappelle notre petitesse et ajoute de la perspective à notre vie. Par essence, elles font l'éloge de la lenteur.


Le projet vagabonds propose aux participants, de "prendre la tangente" temporairement, de sortir du chemin dans lequel ils peuvent se sentir emprisonné depuis le diagnostic.


Si leurs témoignages sera seulement un aperçu de leur combat leur participation à ce projet en sera l'illustration.

77 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Bravo trés pédagogue et jolie photo pour illustrer

Tu as un beau projet Max Bravo

Like
bottom of page